HomeMMAAbdoul Abouraguimov combattra pour la ceinture des middleweight à l'Ares 10

Abdoul Abouraguimov combattra pour la ceinture des middleweight à l’Ares 10

Le Lazy King sera de retour dans la cage en décembre, à l’occasion de la dixième édition de l’Ares Fighting Championship.

Présent dans la cage pour la dernière fois en juin 2022, il s’était imposé par TKO face à Karl Amoussou au terme d’un combat intense, qui s’était terminé sur un ground and pound brutal. Confronté à Godofredo Pepey en février, Abdouraguimov s’était emparé de la ceinture inaugurale des welterweight de l’Ares FC en soumettant son adversaire dès le premier round, avant de la défendre quelques mois plus tard face à Amoussou.

La venue de l’UFC à Paris avait redonné de l’espoir aux fans du Lazy King, beaucoup estimant que ce premier évènement sur le sol français serait l’occasion parfaite pour intégrer l’organisation, mais leur souhait n’avait malheureusement pas été exaucé. Bien décidé à intégrer la plus grande organisation de MMA, Abdouraguimov compte désormais s’attaquer à une nouvelle catégorie afin d’attirer l’attention des matchmakers de l’UFC, et plus particulièrement Mick Maynard, qui était déjà présent lors de la précédente édition de l’Ares.

Premier combat en middleweight le 8 décembre

Le principal intéressé a annoncé la nouvelle dans une interview avec La Sueur.

« Je suis quelqu’un qui aime les défis » a-t-il expliqué. « On va chercher la deuxième ceinture, dans une nouvelle catégorie, en -84 kilos […] Fernand Lopez m’a proposé, et ça m’a motivé direct. Moi et mon équipe, ça nous a motivés […] on a tout de suite dit oui » a détaillé le combattant.

Quel adversaire pour Abdouraguimov ?

Aucun adversaire n’a pour l’instant été annoncé pour ce prochain combat. La logique aurait voulu que cet affrontement ait lieu face au champion en titre de la catégorie Akhmed Salamov, mais ce dernier a récemment exprimé sa volonté de s’éloigner du MMA, laissant ainsi le titre vacant. Difficile d’en savoir plus pour le moment, mais il n’est pas exclu qu’Ares fasse appel à un combattant issu d’une autre organisation.

Derniers articles