Home MMA UFC Dustin Poirier avant son combat contre Chandler : « Je le fais pour...

Dustin Poirier avant son combat contre Chandler : « Je le fais pour ma fille »

A en croire les dires de l’américain, son prochain affrontement sera d’une importance cruciale à plus d’un égard.

Un combat pour montrer l’exemple

Dustin Poirier sera de retour dans la cage ce samedi, à l’occasion de l’UFC 281. Il affrontera Michael Chandler, qui occupe actuellement la 5ème place au classement des lightweight dans un duel qui devrait permettre à l’un des deux hommes de se replacer dans la course au titre.

Battu par Charles Oliveira lors de sa dernière apparition dans l’octogone en décembre 2021, Dustin Poirier avait alors essuyé sa première défaite depuis 2019, lorsqu’il s’était incliné face à Khabib Nurmagomedov dans un autre combat pour le titre. Interrogé à propos des enjeux de son combat à venir, le natif de Louisiane est revenu plus en détails sur l’importance de cet affrontement.

« C’est un combat crucial pour la suite de ma carrière. » a-t-il expliqué à la chaine Heavy Sports. « Je n’ai jamais perdu deux combats de suite depuis que j’ai fait mes débuts chez les professionnels. Je veux me prouver à moi-même que je suis capable d’apprendre de mes erreurs, pour mieux me relever et repartir au combat. Mais je veux aussi faire prouver à mes fans, ma famille et ma fille que c’est possible d’échouer et de se relever pour revenir au plus haut niveau. » a poursuivi l’américain.

« C’est pour eux que je fais ça, et c’est vraiment un défi personnel que je me suis fixé. C’est l’occasion parfaite d’ajouter le nom d’un ancien champion à mon palmarès. » a conclu Poirier.

Pour rappel, Dustin Poirier occupe actuellement la 2ème place au classement des lightweight de l’UFC, et compte des victoires sur les meilleurs combattants de la catégorie, parmi lesquels figurent notamment Max Holloway, Justin Gaethje ou encore Conor McGregor, que l’américain avait battu à deux reprises après s’être incliné lors du premier combat entre les deux hommes.

(crédit photo : SMCP)