HomeBoxeLuke Rockhold s'estime capable de battre Anderson Silva en boxe anglaise

Luke Rockhold s’estime capable de battre Anderson Silva en boxe anglaise

L’ancien champion des middleweight de l’UFC est catégorique : il pourrait battre le brésilien dans un combat de boxe.

Anderson Silva était lui-même présent sur le ring ce week-end ; confronté au Youtubeur Jake Paul, il s’était incliné par décision unanime après avoir encaissé deux knockdowns au cours du combat, permettant ainsi à son adversaire de remporter sa sixième victoire consécutive. Ce dernier a par ailleurs battu trois anciens combattants de l’UFC sur le ring (Ben Askren, Tyron Woodley à deux reprises, et désormais, Anderson Silva).

Deux anciens champions de l’UFC sur le ring ?

Un autre retraité de l’UFC a récemment évoqué un éventuel affrontement contre le vétéran brésilien. Luke Rockhold, l’ancien champion des middleweight de l’UFC, avait confié s’être mis à la boxe de façon plus assidue dans une interview il y a quelques mois. Visiblement en confiance, ce dernier a été plus loin en affirmant qu’il serait en mesure de battre Silva si les deux hommes venaient à s’affronter sur le ring.

« Je suis capable de battre Silva dans un combat de boxe. Vous pouvez parier tout votre argent dessus » a tweeté l’américain.

Récemment retraité, Luke Rockhold avait disputé son dernier combat en août. Confronté à Paulo Costa lors de l’UFC 278, ce dernier avait infligé la troisième défaite consécutive au combattant de 38 ans. Figure emblématique des middleweight de l’UFC, Luke Rockhold s’était emparé du titre en 2015, lorsqu’il s’était imposé face à son compatriote Chris Weidman. Son règne fût néanmoins de très courte durée, puisqu’il s’inclina dès son combat suivant, concédant ainsi son titre à Michael Bisping lors du combat revanche entre les deux hommes en 2016.

Une défaite qui aura grandement affecté la carrière de Rockhold, qui perdra ensuite 3 de ses 4 combats suivants, succombant sous les coups de Romero en 2018, avant de s’incliner à nouveau par KO face à Jan Blachowicz l’année suivante.

(crédit photo : MMA Fighting)

Derniers articles