HomeMMAJoe Rogan parle de sa première bagarre : "J'ai été humilié..."

Joe Rogan parle de sa première bagarre : « J’ai été humilié… »

Le commentateur vedette de l’UFC a connu une première expérience mitigée avec les sports de combat.

Commentateur emblématique de l’organisation américaine, Joe Rogan est indissociable de l’UFC. Ancien combattant de haut niveau, il a remporté plusieurs titres en taekwondo, en plus d’être ceinture noire de jiu-jitsu brésilien. Connu et reconnu par les combattants pour son expertise en matière de MMA, Rogan a également pratiqué le karaté, le kickboxing et la lutte. Un CV bien rempli pour celui qui anime également le Joe Rogan Experience, un podcast très populaire outre-Atlantique.

Malgré cet attrait pour les arts martiaux, Joe Rogan n’a jamais été particulièrement fan des combats de rue, contrairement à beaucoup de ses pairs. Interrogé à ce sujet par le producteur Jon Peters lors de l’épisode 1871 de son podcast, le commentateur de 55 ans a dévoilé la raison qui l’a poussé à s’intéresser aux arts martiaux.

« […] Non, je ne me suis jamais vraiment battu dans la rue. J’évitais les combats de rue. La dernière fois que je me suis battu, je devais avoir 14 ans » a-t-il détaillé. « La dernière fois que je me suis battu hors d’un ring, j’ai perdu. Et le pire, c’est que le gars en face ne m’avait même pas fait mal ou quoi que ce soit. Ce type bloquait ma tête et je n’arrivais plus à bouger. » a poursuivi Rogan.

« Je me souviens, il m’a attrapé par la tête, il m’a jeté au sol et il s’est mis au-dessus moi. C’était dans les toilettes des garçons, je m’en souviens. J’ai cru qu’il allait me frapper, parce qu’il a fait le geste. Mais finalement il s’est juste marré et il est parti l’air de dire « t’en vaux même pas la peine ». Il m’a laissé partir, mais c’était tellement humiliant… ». s’est amusé le commentateur.

Suite à cette bagarre perdue, Joe Rogan a décidé de se mettre au taekwondo et au jiu-jitsu. Un choix décisif, qui lui permettra d’intégrer l’UFC des années plus tard, à l’époque où l’organisation n’en était qu’à ses débuts.

Derniers articles