15 combattants de l’UFC qui ont déjà été arrêtés

McGregor arrêté
Conor McGregor a été arrêté en 2018, après avoir attaqué le bus transportant plusieurs combattants de l'UFC, et notamment son grand rival Khabib Nurmagomedov. (AP Photo)

Les combattants de l’UFC ne sont pas toujours des exemples à suivre.

On peut notamment penser aux provocations très limites de Colby Covington, ou encore les propos de Jorge Masvidal lorsqu’il avait déclaré que les coups de poing donnés à un adversaire inconscient (Ben Askren) étaient « super nécessaires ». Ces évènements ne sont que des faits isolés et sans trop de conséquences, qui ont parfois fait rire les fans (le « super necessary » de Jorge Masvidal est devenu l’un de ses gimmicks). A contrario, d’autres combattants ont eu des démêlés avec la justice  durant leur carrière, notamment pour des délits bien plus graves.

Voici une liste de 15 célèbres combattants de l’UFC qui ont été arrêtés au cours de leur carrière :

1) Jeremy Stephens

Le poids plume de l’UFC Jeremy Stephens a été arrêté le 23 octobre 2012 suite à une accusation d’agression en 2011. Stephens a été arrêté dans le Minnesota quelques heures avant qu’il entre dans la cage pour affronter Yves Edwards. La plainte en question avait été déposée suite à une bagarre sur un parking dans l’Iowa. Jeremy Stephens et un de ses amis auraient frappé un homme. Le combattant a clamé son innocence et a également fourni une vidéo de l’incident aux forces de l’ordre. La plainte a finalement été retirée.

2) Conor McGregor

L’ancien champion des poids légers et des poids plumes a été arrêté à Miami le 11 mars 2019 pour avoir détruit le téléphone portable d’un homme en le jettant par terre. La plainte contre McGregor l’accusait de vol à main armée et de vandalisme. Selon plusieurs témoins, un fan aurait approché McGregor alors qu’il sortait d’un hôtel de Miami à 5 heures du matin. Conor a arraché le téléphone des mains de l’homme avant de le lancer violemment contre le sol. La plainte contre Conor McGregor a finalement été classée sans suite.

3) Volkan Oezdemir

Volkan Oezdemir, qui évolue dans la division des poids lourds-légers, a été arrêté le 19 novembre 2017 pour agression et a été placé en garde à vue en Floride. Tout est parti d’une bagarre dans un bar : un homme avait approché d’un peu trop près la fiancé de Volkan, pendant que ce dernier était aux toilettes. La victime a affirmé que Volkan l’avait frappé par surprise, ce qui l’a fait tomber et lui a ouvert la tête. En juillet 2018, la plainte a été retirée, le témoin s’étant rétracté.

4) BJ Penn

BJ Penn, véritable légende de l’UFC, a été arrêté en janvier 2015 à la suite d’une bagarre avec l’un de ses amis dans un bar à Hawaï. La bagarre a éclaté lorsque Penn a commencé à se battre avec des clients du bar et que son ami a essayé de le calmer. Penn s’est retourné et a frappé son ami au visage. La plainte a finalement été rétirée après que Penn ait accepté de payer les frais médicaux de son ami. Depuis, le combattant est revenu à l’UFC et a perdu sept combats consécutifs.

5) Michael Johnson

Michael Johnson, poids plume et ancien poids léger de l’UFC a été arrêté en avril 2014 suite à une plainte pour des violences conjugales. La plainte a finalement été retirée.

6) Brock Lesnar

Avant de rejoindre l’UFC, Brock Lesnar a été arrêté pour possession de substances illicites en 2001. La plainte concernait la détention de stéroïdes illégaux (étonnant, non ?). Il avait acheté les stéroïdes sur le net et a été arrêté après avoir reçu le colis. La plainte a été retirée après que les stéroïdes se soient avérés être des hormones de croissance, qui ne sont pas considérées comme des produits illégaux en Amérique. En 2016, Lesnar a été suspendu par l’UFC après avoir été contrôlé positif à différents stéroïdes.

7) Diego Brandao

Diego Brandao released from UFC following arrest for assault | FOX Sports

Diego Brandao a été arrêté en 2016 après avoir donné un coup de pistolet à un homme dans un club de strip-tease d’Albuquerque. Diego a été mis en examen pour quatre chefs d’accusation, notamment pour agression avec lésions corporelles graves et agression à main armée. Cette affaire est survenue lorsque Brandao a tenté d’entrer dans un bar après avoir été mis à la porte suite à une dispute avec le DJ. Il a frappé le videur au visage et a quitté les lieux, avant de revenir avec une arme. Suite à son arrestation, l’UFC a décidé de ne pas le conserver.

8) Nick Diaz

Nick Diaz a été arrêté pour violence conjugale en mai 2018, suite à la plainte de sa compagne. Cette dernière a affirmé que Diaz l’avait projetée au sol après qu’elle lui ait jeté de l’eau au visage. La victime a également affirmé que Nick l’avait étranglée et avait essayé de la jeter dans une piscine. La police a placé Diaz en garde à vue suite aux blessures constatées sur la victime. Sa compagne a affirmé que son comportement agressif était dû à son addiction à la cocaïne. La plainte contre Diaz n’a pas été reçue par le tribunal.

9) Jon Jones

Le champion des poids lourds légers a été arrêté en avril 2015. Jones a été accusé d’un délit de fuite après avoir percuté une femme enceinte et s’être enfui des lieux de l’accident. Il s’est ensuite rendu à la police d’Albuquerque et a été placé en détention. Jones a ensuite été condamné à un an et demi de prison avec sursis. Il a reconnu qu’il était sous l’emprise de cocaïne et de marijuana au moment de l’accident, ce qui explique sa fuite.

10) Anthony Johnson

L’ancien poids lourd léger Anthony « Rumble » Johnson a été arrêté en mai 2019 suite à des violences conjugales en Floride. Johnson aurait malmené sa petite amie lors d’une dispute. La victime n’avait pas de marques visibles, mais la police a tout de même placé Johnson en garde à vue. Rumble avait déjà été arrêté par le passé pour des violences conjugales en 2012 et 2009. Il a été condamné à trois ans de sursis pour la plainte datant de 2015 , tandis que la plainte de de 2009 a été classée sans suite.

11) Stephan Bonnar

Stephan Bonnar charged with DUI after being restrained by citizens - MMA Fighting

Celui qui avait participé à la première saison de l’Ultimate Fighter a été arrêté en 2018 pour conduite en état d’ivresse près de Las Vegas. Des témoins ont appelé la police après avoir vu ce dernier faire des embardées sur l’autoroute à plus de 140km/h. Bonnar a été stoppé par un automobiliste, qui l’a maintenu jusqu’à l’arrivée des forces de l’ordre. Le combattant s’est débattu violemment et tenait des propos incohérents. Il a également tenté de résister à l’arrestation lorsque la police a tenté de le menotter. Les policiers n’ont pas eu d’autre choix que de le plaquer au sol pour le maîtriser. L’affaire est toujours en cours et n’a pas été résolue. Il est accusé de conduite en état d’ivresse agravée.

12) Jon Koppenhaver

War Machine facing 32 felony charges, including attempted murder | MMA Junkie

Koppenhaver a participé à la sixième saison de l’Ultimate Fighter en tant que membre de l’équipe Serra. Il a ensuite quitté le monde du MMA et a commencé à tourner des films pornographiques où il a rencontré sa petite amie, la star du porno Christy Mack. Koppenhaver a été arrêté plusieurs fois pour agression en 2007 et 2010. Sa dernière arrestation remonte à 2014. Il avait lynché sa compagne de l’époque, l’actrice de films X Christy Mack, qui avait failli perdre la vie. En 2017, il a été condamné à la prison à vie. Il a récemment tenté de se suicider durant son incarcération mais a été sauvé par les gardiens de la prison.

13) Chris Leben

MMA/UFC fighter Chris Leben arrested for DUI - Baltimore Sun

L’ancien combattant de l’UFC Chris Leben a été arrêté en 2015 suite à une plainte pour violences conjugales. Il a été mis en examen par la police de San Diego, notamment pour possession d’arme à feu. Cette plainte a été déposée après que Leben soit entré par effraction dans l’appartement de son ex-copine. Lorsque la police est arrivée sur place, ils ont découvert une arme de calibre 45 qui appartenait à Leben. L’ex compagne de Leben a déclaré à la police que Chris était un toxicomane et avait des problèmes mentaux. Leben a été condamné à 4 mois de prison.

14) Jason « Mayhem » Miller

MMA fighter Jason 'Mayhem' Miller arrested for vandalizing tattoo shop - 6abc Philadelphia

Mayhem Miller est un ancien combattant de l’UFC, connu pour avoir coaché les combattants de la saison 14 d’Ultimate Fighter. Miller a connu de nombreux déboires avec la justice au cours des dix dernières années. Voici un aperçu de ses condamnations :

En août 2012, Miller a été arrêté après avoir été retrouvé nu et endormi dans une église. Toutes les accusations ont été abandonnées par la suite.

Il a été arrêté pour des accusations de violence conjugale le 11 août 2013, et libéré sous caution le 12 août. Aucune plainte n’a été déposée.

Le 22 août 2013, Miller a de nouveau été arrêté pour violence domestique. Le 26 aoüt, Miller a plaidé non coupable et sa caution a été fixée à 100 000 $.

Miller a été arrêté le 9 octobre 2014, après une confrontation de cinq heures avec une équipe du SWAT devant sa maison d’Orange County, en Californie. Miller a tweeté l’avancée de l’opération en live sur son compte Twitter.

Le 7 mars 2015, Miller a été arrêté à la sortie d’un bar de Laguna Beach, en Californie. Il été accusé de coups et blessures. Des séquences vidéo montrent le combattant à l’extérieur du bar, en train de se battre contre des policiers.

Le 16 octobre 2015, Mayhem a été arrêté à nouveau après avoir agressé des agents de police.

Le 11 juillet 2016, il a été arrêté par la police de Costa Mesa, en Californie, pour avoir blessé un agent de sécurité et craché sur un policier dans un restaurant. Aucune plainte n’a été déposée.

En novembre 2017, Miller a été reconnu coupable de violence domestique.. Il a été condamné à 4 ans de prison avec sursis.

Le 23 octobre 2018, Miller a de nouveau été arrêté en Californie après avoir brisé une table en marbre au domicile de sa compagne. Il aurait également donné de violents coups dans les murs et enfoncé des portes de la maison. Du fait de ses condamnations antérieures et de son sursis, il encourt une peine pouvant aller jusqu’à 23 ans.

15) Tim Credeur

Tim Credeur, vétéran de l’UFC et participant de la saison 7 de l’Ultimate Fighter, a été arrêté en Louisiane en janvier 2013. Credeur a été incarcéré pour des délits concernant la détention d’armes et de drogues. Il était en possession de marijuana et d’une arme à feu. Il dirige maintenant une salle de sport et a entraîné des combattants actuels tels que Dustin Porier et Andrea Lee.

 

Bonus :

Adil Guennoun

La star montante du bare-knuckle, Adil Guennoun, invaincu en 2 combats, a également eu affaire à la justice. En effet, ce dernier a été mis en examen en 2020, après avoir mis K.O deux serveurs dans un bar dans le Nord de la France. La plainte a finalement été retirée, les deux victimes ayant probablement été dissuadées par le physique intimidant de celui qu’on surnomme « The pimp ». Le selfie ci-joint a été pris quelques heures avant ce que Guennoun a décrit comme une « agression gratuite et totalement injustifiée » sur Twitter. Le champion a également précisé qu’il n’était sous l’emprise d’aucune substance, ce que les tests ont confirmé.