HomeBoxe Andy Ruiz s'impose à la décision face à Luis Ortiz

[REPLAY] Andy Ruiz s’impose à la décision face à Luis Ortiz

Andy Ruiz s’est imposé par décision unanime face au vétéran cubain dans un combat plein de rebondissements.

Confronté à Luis Ortiz, Andy Ruiz disputait dimanche son 37ème combat professionnel. L’américain affiche désormais un superbe palmarès de 35 victoires pour seulement 2 défaites, la dernière en date remontant à 2019, lorsqu’il s’était incliné face à l’ancien champion des lourds Anthony Joshua dans un combat revanche.

Son adversaire du soir a quant à lui essuyé sa troisième défaite en 33 combats professionnels, les deux premières ayant été affligées par le même homme, l’américain Deontay Wilder. Ce dernier avait terrassé Ortiz une première fois en 2018, avant de réitérer en 2019.

Deux knockdowns en un round

Le cubain a entamé le combat sur les chapeaux de roue, remportant haut la main le premier round du combat. Un début fracassant qui laissait entrevoir la possibilité d’une nouvelle victoire par KO pour celui qui en compte déjà 28 à son palmarès. La tendance s’est néanmoins inversée dès le second round. Touché par un crochet du droit fulgurant, Ortiz a effectué un premier voyage au tapis. Un premier knockdown qui sera suivi d’un second quelques secondes plus tard, Ruiz parvenant à placer une nouvelle fois ce même crochet du droit qui avait envoyé son adversaire au tapis quelques instants auparavant.

Bien revenu dans le combat, Luis Ortiz a connu plus de succès dans les rounds suivants, parvenant à toucher son adversaire avec des coups d’une énorme puissance, comme en attestait le visage tuméfié d’Andy Ruiz, dont la pommette gauche avait enflé sous la violence des coups.

Pourtant bien revenu dans le combat, Ortiz a connu une nouvelle déconvenue dans le septième round, au cours duquel il effectuera un troisième voyage au tapis, victime encore une fois d’un crochet droit, cette fois placé à courte-distance. Cette septième reprise se terminera sur un Luiz Ortiz bien mal en point sauvé par le gong et qui retournera dans son coin groggy.

Sans surprise, l’américain finira par s’imposer par décision unanime (113-112, 114-111, 114-111), bien aidé par les trois knockdowns infligés à son adversaire. Une prestation néanmoins assez décevante pour l’ancien champion, qui aura été assez inactif face à un adversaire bien moins mobile et moins rapide. Cette victoire devrait néanmoins lui permettre de se replacer dans la course au titre.

Derniers articles