HomeMMASlim Trabelsi, champion des lourds d'Ares, signe à l'UFC

Slim Trabelsi, champion des lourds d’Ares, signe à l’UFC

Après Taylor Lapilus en juillet, un second combattant de l’organisation de Fernand Lopez a signé à l’UFC, cette fois chez les lourds.

Issu de la lutte, Slim Trabelsi a disputé son premier combat professionnel de MMA en 2019. Ancien lutteur olympique, ce dernier avait quitté sa Tunisie natale en 2016 pour rejoindre la France, quelques mois seulement avant les jeux olympiques de Rio. Citant un manque de reconnaissance de la part des autorités sportives de son pays, Trabelsi avait à l’époque résumé sa pensée au site tunisien Kapitalis en ces termes : « Comment rester dans ce pays et le représenter aux Jeux Olympiques alors que j’y suis ignoré par les autorités et abandonné à mon sort ? »

Présent sur la carte de l’UFC 280

Arrivé à l’Ares FC avec un palmarès de 3-0, le tunisien avait fait ses débuts à l’Ares lors de la septième édition. Il s’était alors imposé face à un solide combattant, le vétéran de l’UFC Luis Henrique. Touché à plusieurs reprises, Trabelsi avait passé le test avec brio, prouvant qu’il était capable d’encaisser sans broncher. Une qualité indispensable chez les lourds, dont la force de frappe peut inverser la tendance d’un combat sur un seul coup.

Il s’était ensuite emparé de la ceinture des lourds de l’organisation lors de l’Ares 8. Confronté à l’Ouzbek Azamat Nuftillaev, Trabelsi avait remporté le combat par TKO dans le second round, mettant ainsi un terme à la série de 12 victoires de son adversaire.

Lorsque nous l’avions rencontré en marge de l’Ares 8, le combattant nous avait expliqué son approche : « Je souhaite faire des combats risqués, et affronter des grands noms. Mon but, c’est d’impressionner le monde du MMA et de me faire remarquer. Et si je dois passer par ça pour me faire connaitre, alors je le ferai. », avait-il déclaré.

Mission accomplie pour le tunisien, qui a visiblement impressionné le match-maker de l’UFC Mick Maynard, qui était présent au bord de la cage lors de cet Ares 8.

Slim Trabelsi et Fernand Lopez : que se passe-t-il ?

(edit du 16/09 : Slim Trabelsi ne fait plus partie du roster de l’UFC. Le conditionnel est de mise, tant la situation est confuse. Des disputes contractuelles entre Ali Abdelaziz et Fernand Lopez auraient visiblement compliqué les choses. Difficile d’en savoir plus pour l’instant, mais il semblerait que Trabelsi se soit engagé avec Abdelaziz sans avoir rompu son contrat avec Lopez. Depuis, les deux hommes se renvoient les torts. Lopez, de son côté, avance que son ancien protégé aurait profité de lui en signant dans son dos, tandis que Trabelsi affirme que le dirigeant du MMA Factory l’aurait bloqué dans sa progression en lui imposant des modalités contractuelles extrêmement précises. Affaire à suivre…)

Derniers articles