Home MMA UFC L’UFC revient à Londres en mars 2023 pour l’UFC 286

L’UFC revient à Londres en mars 2023 pour l’UFC 286

L’organisation américaine sera de retour dans la capitale anglaise six mois seulement après sa dernière apparition.

L’UFC a confirmé l’information hier sur ses réseaux sociaux : l’Angleterre accueillera un UFC numéroté en mars 2023, à l’occasion de l’UFC 286.

https://twitter.com/UFCEurope/status/1600520518616158209?

L’organisation de Dana White avait déjà organisé deux évènements dans la capitale en 2022, remportant à chaque fois un franc succès auprès des fans britanniques, qui avaient afflué en nombre pour assister aux combats proposés. Ces évènements venaient par ailleurs mettre un terme à trois années d’absence sur la péninsule britannique, l’UFC n’ayant plus posé ses valises à Londres depuis 2019 en raison de la pandémie.

UFC 286 : le 18 mars 2023 à l’O2 Arena de Londres

Certaines rumeurs affirmaient que cette nouvelle édition se tiendrait au stade de Wembley, Dana White lui-même ayant exprimé sa volonté d’organiser un évènement dans ce stade mythique, mais cet UFC 286 se tiendra finalement à l’O2 Arena. Si aucun main event n’a pour l’instant été officialisé par l’organisation, il semble très probable que la revanche entre Kamaru Usman et le local Leon Edwards figure en tête d’affiche. La star locale Tom Aspinall, qui avait déjà combattu sur les précédentes éditions de l’UFC Londres, est encore en convalescence depuis sa blessure survenue en juillet face à Curtis Blaydes, et ne pourra donc pas assurer le main event pour une troisième fois.

Le dernier UFC numéroté sur le sol britannique remonte à plus de six ans. En octobre 2016, Michael Bisping défendait son titre des middleweight face à Dan Henderson en s’imposant par décision unanime devant les 16000 spectateurs de la Manchester Arena venus assister à l’UFC 204. Une revanche réussie pour Bisping, qui s’était incliné quelques années auparavant face à Henderson, encaissant au passage l’un des plus gros KO de l’histoire de l’UFC. En sous-carte, le britannique Jimi Manuwa s’était imposé par KO face à Ovince Saint-Preux. Vitor Belfort, également présent ce soir-là, avait été battu par Gegard Mousasi.