HomeMMAUFCLe combattant italien Alessio Di Chirico annonce sa retraite

Le combattant italien Alessio Di Chirico annonce sa retraite

Battu par Roman Kopylov lors de l’UFC Paris, Alessio Di Chirico a annoncé la fin de sa carrière sur Twitter.

« […] Il est temps pour moi de passer à autre chose et de tourner la page. Je sais que c’est une décision irréversible et que ce sport va terriblement me manquer. Mais je sais aussi que c’est le bon moment pour arrêter. Un grand merci à tous ceux qui étaient à mes côtés lors de mon dernier combat… » a notamment écrit Di Chirico dans son post d’adieu sur Twitter.

L’italien avait fait ses débuts en 2011 sur le circuit régional presque par hasard. Issu du football américain, il avait décidé de se mettre au MMA sans avoir l’intention de passer professionnel, expliquant qu’il cherchait avant tout un moyen de perdre du poids.

Il avait enchainé 8 victoires avant de signer à l’UFC en 2016. Battu pour ses débuts face à Bojan Velickovic, il s’était ensuite imposé face à Garreth McLellan avant de s’incliner à nouveau lors de son combat suivant. Combattant assez irrégulier, il aura combattu 11 fois au sein de l’UFC, pour un bilan de 7 défaites et 4 victoires.

Di Chirico s’était fait connaitre du grand public en infligeant un magnifique KO à Joaquin Buckley en 2021. Ce head-kick avait par ailleurs été récompensé d’un bonus de Performance de la soirée.

Le gentleman de l’UFC

Invité à s’exprimer sur ce KO en conférence d’après-combat, le natif de Rome avait fait preuve d’humilité en refusant de commenter sa performance, expliquant qu’il trouvait injuste le fait que seul le vainqueur ait le droit de s’exprimer en conférence.

Connu pour son approche particulière du sport, l’italien considérait que les combattants de MMA n’étaient pas des gladiateurs des temps modernes, mais plutôt des chevaliers, renvoyant ainsi une image plus noble du sport.

« Les gladiateurs sont des esclaves. La devise de ma salle, c’est « nous ne sommes pas des gladiateurs. » Nous sommes des chevaliers, parce que nous sommes des gentlemen, qui se battent pour des principes, et pour une idée. Je suis un athlète avant tout, je ne suis pas un esclave. Je me considère comme un athlète du pancrace. » avait-il expliqué dans une interview accordée au média américain Bloody Elbow.

Il met un terme à sa carrière sur un bilan de 13 victoires pour 7 défaites.

Derniers articles