HomeBoxeLe fils de Ricky Hatton réalise (enfin) un combat de haut niveau

Le fils de Ricky Hatton réalise (enfin) un combat de haut niveau

Le fils de l’ancien champion WBA des welterweight Ricky Hatton a enfin été à la hauteur des espérances et de la hype qui l’entoure.

En undercard du combat Okolie – Cieslak, Campbell Hatton s’est imposé face à son adversaire du soir, Joe Ducker. Son compatriote, détenteur d’un palmarès assez moyen (9-8-2) a été surclassé par le mancunien, qui n’a pas laissé d’autre choix à l’arbitre que de mettre fin au combat dans le 6ème round.

Le fils Hatton a réalisé une excellente entame de combat. Très actif dès la première reprise, ce dernier a matraqué son adversaire avec d’énormes coups au corps, tout en maintenant un volume de frappes très élevé. Touché dès le 2ème round, son adversaire a rapidement été en difficulté, et contraint de boxer sur la défensive.

Le jeune prospect a très rapidement dicté le rythme du combat

Un premier combat de référence pour Hatton

Parfois trop enthousiaste, Campbell Hatton a boxé de manière imprudente à plusieurs reprises, oubliant les fondamentaux de la défense. Ce manque de prudence a néanmoins été compensé par son excellent jeu de jambes, qui lui a permis de surprendre Ducker à plusieurs reprises, qui ne parvenait pas à égaler et anticiper la rapidité de déplacement de son adversaire. Ce 2ème round est sans aucun doute le meilleur de la jeune carrière de Campbell Hatton.

Passé le second round, Joe Ducker semblait de plus en plus démuni face à son adversaire et se contentait de survivre à chaque round. Face à ce manque de répondant, l’arbitre n’a pas eu d’autre choix que d’intervenir, mettant ainsi fin au combat dans le 6ème round.

https://twitter.com/DAZNBoxing/status/1497989866117910530?

 

Il s’agit de la deuxième victoire par arrêt de l’arbitre pour le jeune prospect mancunien. Une victoire précieuse pour celui qui tardait à montrer son plein potentiel, et qui avait par le passé remporté une victoire très très controversée face à Sonni Martinez.

Avec ce combat, Campbell Hatton fait une entrée discrète mais légitime dans la catégorie des lightweight, et il était temps. Longtemps annoncé comme « 10 fois meilleur que son père » (d’après Eddie Hearn), les observateurs étaient encore sceptiques quant au talent du fils de Ricky Hatton. Il a désormais prouvé qu’il méritait sa place sur la scène nationale. Reste à voir ce que cela peut donner sur la scène européenne…

Derniers articles