HomeBoxe 18 combats, 18 KO : Artur Beterbiev continue de semer la...

[Vidéo] 18 combats, 18 KO : Artur Beterbiev continue de semer la terreur chez les mi-lourds

Rien ni personne ne semble en mesure d’arrêter le boxeur daghestanais, qui continue sur son impressionnante lancée.

Invaincu depuis ses début chez les professionnels, Beterbiev a remporté son 18ème combat samedi. Il n’aura fallu que deux rounds pour voir le russe s’imposer face à son adversaire du soir, l’américain Joe Smith Jr. Après un voyage au tapis dès le premier round, Smith a une nouvelle fois été sonné dans le second round, ne laissant pas d’autre choix à l’arbitre que de mettre un terme à un combat qui semblait déjà perdu d’avance pour l’américain.

Beterbiev veut unifier les titres face à Bivol

Interviewé par ESPN après sa victoire, Beterbiev a commenté sa performance du soir : « Joe est un combattant qui ouvre assez facilement sa garde, et c’était plus facile pour moi de le toucher. On est deux gros cogneurs, et c’était à qui toucherait le premier. Heureusement pour moi, c’est moi qui l’ai touché. » a expliqué Beterbiev en esquissant un sourire;

Désormais détenteur de la ceinture WBO des mi-lourds de Smith, ainsi que des titres IBF et WBC, Beterbiev a confirmé sa volonté d’unifier les titres, pour ainsi devenir le champion incontesté de la catégorie. Actuellement, seule la ceinture WBA de Dmitry Bivol manque à son palmarès.

« Les combats pour la ceinture sont plus intéressants et bien plus motivants. Je veux un combat pour l’unification des titres : je veux devenir le champion incontesté de la catégorie » a-t-il confirmé au micro d’ESPN.

Une nouvelle victoire expéditive

Le russo-canadien Beterbiev n’aura fait qu’une bouchée de Smith Jr, qui figure pourtant parmi les tout meilleurs de la catégorie, comme en atteste son excellent palmarès de 28 victoires pour seulement 4 défaites. Envoyé au tapis à la fin de la première reprise par un magnifique overhand de Bivol, l’américain sera victime d’un second knockdown dès l’entame du second round. Finalement, un enchaînement d’uppercuts sur un Joe Smith groggy forcera l’arbitre à mettre un terme au combat.

 

Beterbiev fait désormais figure d’épouvantail dans cette catégorie des mi-lourds, et les plus grands noms de la catégorie ont déjà succombé à ses coups : Browne, Gvozdyk, et désormais, Smith Jr. Un seul grand nom manque à cette liste, celui de Dmitry Bivol. Lui aussi invaincu en 20 combats, son compatriote semble être le seul boxeur capable de rivaliser avec Artur Beterbiev.

Bivol sort tout juste d’un combat victorieux face au mexicain Canelo Alvarez, considéré par beaucoup comme le meilleur boxeur toutes catégories confondues. Une victoire retentissante, qui aura permis à Bivol de se révéler aux yeux du grand public et de montrer l’étendue de son talent, Canelo ayant semblé démuni face au russe de 31 ans.

Derniers articles