HomeMMAUFCJorge Masvidal à propos de la retraite : "Ca fait 20 ans...

Jorge Masvidal à propos de la retraite : « Ca fait 20 ans que je fais ce sport… »

En dépit de son âge, Masvidal estime que l’heure de la retraite n’a pas encore sonné pour lui.

Âgé de 38 ans, le natif de Miami traverse actuellement une mauvaise passe. Battu lors de ses trois dernières apparitions dans l’octogone, Gamebred tentera de mettre un terme à cette mauvaise série face à Gilbert Burns, qu’il affrontera en co-main event de l’UFC 287. Si certains combattants auraient décidé de raccrocher les gants suite à trois défaites consécutives, Masvidal n’est pas du même avis, et entend bien poursuivre sa carrière au sein de l’UFC.

Récemment invité dans le podcast de Joe Rogan, le combattant est revenu plus en détails sur les indicateurs qu’il utilise pour savoir quand mettre un terme à sa carrière.

Masvidal ne veut pas subir face à des combattants plus jeunes

« C’est une question à laquelle je dois répondre » a commencé Masvidal, interrogé au sujet d’un éventuel départ à la retraite. « Je m’entraine à l’American Top Team, qui est à mes yeux la meilleure salle du monde. Il y a des tueurs qui s’entrainent là-bas, des combattants jeunes et dont personne n’a jamais entendu parler mais qui sont extrêmement talentueux. Et je me suis toujours dit que le jour où je n’arriverai plus à tenir le rythme face à des gars comme ça, alors j’arrêterai. » a confié le combattant.

« Ca fait déjà 20 ans que je suis dans ce sport. Si je me rends compte que je me fais massacrer à chaque entrainement, alors le temps sera venu pour moi de faire mes adieux. Pas besoin de rentrer dans la cage pour le savoir. » a expliqué Masvidal, lucide.

Une éventualité à laquelle il se dit préparé, mais qui s’annonce néanmoins douloureuse, à en croire ses propos.

« Ca me fera bien ch*er, parce que c’est ce que j’aime le plus dans ce monde. Mais d’un autre côté, je vais pas laisser des gars qui ne m’auraient même pas touché quand j’étais à mon prime me battre. […] Quand j’aurai l’impression que la salle me dira ‘il est temps d’arrêter’, alors je le ferai, c’est pas grave » a conclu l’actuel #11 des welterweight.

Derniers articles