HomeBoxeDmitry Bivol donne trois adversaires potentiels pour son prochain combat

Dmitry Bivol donne trois adversaires potentiels pour son prochain combat

Le boxeur russe est en pleine discussion avec son promoteur afin d’organiser son retour sur le ring avant la fin de l’année, et plusieurs noms reviennent.

Toujours invaincu en 20 combats, Bivol s’était récemment imposé face à Canelo Alvarez en mai, dans ce qui était sans aucun doute le combat le plus important de sa carrière. Son promoteur Eddie Hearn avait rapidement annoncé que son poulain serait de retour avant la fin de l’année, et plus précisément au mois d’octobre, à en croire ses récentes déclarations.

Bien qu’un combat revanche entre Alvarez et Bivol semble toujours d’actualité, Eddie Hearn a d’autres plans pour son boxeur. Invité de l’émission Behind The Gloves, le promoteur de Bivol a livré plus de détails sur le prochain combat du boxeur russe.

« On a déjà commencé à préparer son prochain combat, qui aura sûrement lieu en octobre » a-t-il dévoilé. « Bivol est toujours intéressé par ce combat revanche face à Canelo, bien sûr. Et Canelo aussi est intéressé par un tel combat, mais il doit d’abord affronter Golovkin en septembre. Concernant Bivol, on a plusieurs combattants en tête, à commencer par le challenger offiiciel Gilberto Ramirez. Mais on pense également à Joshua Buatsi et Callum Smith. Ce sont tous d’excellents boxeurs. Pour l’instant rien n’est fait, donc on ne peut rien annoncer. » a conclu le directeur de Matchroom Boxing.

La piste du challenger officiel privilégiée

Les trois boxeurs cités sont tous sous contrat avec le diffuseur DAZN, ce qui pourrait faciliter les choses, Bivol étant lui aussi signé chez DAZN. De même, Smith et Buatsi sont tous deux représentés par Matchroom Boxing, ce qui pourrait faire pencher la balance en faveur des deux britanniques.

Gilberto Ramirez a quant à lui signé avec Oscar De La Hoya et son entreprise Golden Boy Promotions. De La Hoya avait par ailleurs déclaré que Ramirez affronterait très bientôt Bivol. A en croire l’ancien boxeur, il ne manque que l’approbation de la WBA pour que ce combat ait lieu.

(crédit photo : The Ring Magazine)

Derniers articles