Tom Aspinall est-il la prochaine star des poids lourds de l’UFC ?

Tom Aspinall UFC
Le jeune britannique ne cesse d'impressionner depuis ses débuts à l'UFC.

Lors de l’UFC Vegas 36, Tom Aspinall (11-2) a affronté Sergey Spivak (13-3) dans le co-main event de la soirée. Le britannique a un palmarès parfait de 4-0 depuis qu’il a rejoint l’UFC l’année dernière.

En février 2021, ce dernier a eu l’opportunité de prouver ce qu’il valait en affrontant l’ancien champion des lourds Andrei Arlovski. Aspinall a passé ce test avec brio en soumettant Arlovski au deuxième round. Spivak, son adversaire de l’UFC 36 devait être un autre défi de taille pour Aspinall. En effet, Spivak figure dans le top 15 des poids lourds de l’UFC. C’était la première fois que Tom Aspinall affrontait un autre poids lourd classé et, une fois encore, le natif de Salford a passé le test avec brio.

Victoire par TKO au premier round

L’UFC avait annoncé un combat serré et équilibré, au cours duquel Sergey Spivak était censé mettre à mal son adversaire. En réalité, ce dernier l’a totalement dominé. Au milieu du premier round, Aspinall a envoyé Spivak au tapis et a enchaîné avec des coups d’une grande brutalité. Impuissant et ne réagissant pas aux coups de son adversaire, l’arbitre a été contraint de mettre fin au combat et Aspinall a remporté sa quatrième victoire consécutive à l’UFC.

Tom Aspinall semble avoir tout ce dont un combattant de MMA peut rêver. Il est extrêmement doué au sol et sa boxe est d’une qualité exceptionnelle. Son entraînement avec le champion des lourds Tyson Fury lui a permis d’acquérir un jeu de jambes hors du commun pour un gabarit de cette taille.

Après l’UFC Vegas 36, beaucoup se demandaient si Aspinall allait être propulsé au sommet de la division. De son côté, le principal intéressé a déclaré qu’il souhaitait y aller progressivement, et a reconnu qu’il ne se sentait pas encore prêt à défier les meilleurs poids lourds actuels (voir son interview ci-dessous)

« J’ai besoin de beaucoup plus d’expérience avant d’affronter ces gars-là. Je ne suis pas encore prêt pour ça. Ca ne veut pas dire que je ne suis pas confiant. Ca veut juste dire que je suis très confiant dans mes capacités, mais je suis également conscient qu’il faut que je sois prêt à 100% pour battre ce genre de mecs. »

Aspinall a également rappelé qu’il n’avait que 28 ans, ce qui est encore très jeune pour un poids lourds. Quoi qu’il en soit, il semblerait que l’UFC tienne une véritable pépite en la personne de Tom Aspinall. L’organisation devrait néanmoins continuer de le hyper petit à petit afin de lui offrir une montée en gamme progressive, conformément à ce qu’il souhaite.

Tom Aspinall contre Blagoy Ivanov pour la fin d’année ?

Le britannique a d’ailleurs profité de son interview d’après combat pour mentionner un adversaire parfait pour son prochain combat. Il s’agit du bulgare Blagoy Ivanov (18-4). Ivanov est un autre poids lourds du top 15, connu pour être un combattant extrêmement dur au mal et qui encaisse sans broncher. Ce combat semble être la meilleure option pour révéler le potentiel réel du jeune anglais.