Home MMA Sharaputdin Magomedov signe à l’UFC, mais que vaut-il vraiment ?

Sharaputdin Magomedov signe à l’UFC, mais que vaut-il vraiment ?

La nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux : l’organisation américaine a signé un combattant que certains annoncent déjà comme l’un des futurs top 5 de la catégorie…à raison ?

Sharaputdin Magomedov est né le 16 mai 1994 à Makhatchkala, la capitale du Daghestan. Le jeune Magomedov s’est pendant un temps essayé au football, avant de se mettre à la boxe birmane et au muay thai quelques années plus tard, dans sa ville natale.

Un début de carrière en Chine

Il a commencé sa carrière sur le circuit chinois en 2017, au sein de l’organisation locale Chin Woo Men. Ses victoires expéditives (3 TKO et 1 KO dans le premier ou second round) lui permettront de se faire remarquer par l’organisation russe AMC, qui le signera à l’été 2021. De là, le jeune middleweight enchainera les victoires par (T)KO, au point de remporter 91% de ses combats avant la limite. Ses adversaires affichent un palmarès cumulé de 145 victoires pour 72 défaites, le plaçant plutôt dans la moyenne haute des combattants.

Contrairement à de nombreux combattants originaires du Daghestan, Magomedov ne se repose pas sur sa lutte, et préfère utiliser son striking. La richesse de son arsenal lui permet de combiner à la perfection les coups de pieds, les coups de genoux ou les coups de coude, faisant de lui un combattant extrêmement dangereux dans les échanges debout. Particulièrement réputé pour ses coups de pieds, le daghestanais est capable de toucher ses adversaires avec toutes les variations possibles et imaginables,  avec des angles extrêmement variés et par conséquent très difficiles à anticiper.

Contrairement à ce qu’ont affirmé de nombreux médias lors de sa signature à l’UFC, Sharaputdin Magomedov ne possède pas un palmarès de 16-0, mais plutôt de 11-0. Le site de référence Sherdog avait en effet rappelé que 5 de ses 16 combats étaient en réalité des combats certes professionnels, mais d’exhibition, et donc différents des combats professionnels traditionnels, où les règles et le match-making sont souvent plus strictes.

Barbe rousse et œil bleu

L’apparence physique particulière de Magomedov a sans aucun doute participé à sa popularité en ligne. Reconnaissable à sa chevelure rousse, le combattant de 28 ans aborde par ailleurs une impressionnante barbe, qui le rend très reconnaissable. Les plus fins observateurs auront par ailleurs remarqué une autre particularité physique concernant les yeux du combattant. Ce dernier possède en effet la particularité d’avoir deux yeux de couleurs distinctes (oeil gauche noir, oeil droit bleu).

Cette particularité s’explique par un accident subi il y a quelques années, et qui a grandement endommagé la vision de Magomedov, sans toutefois lui ôter totalement la vision de l’oeil droit, à en croire ses propos. Cette particularité physique ne passe pas inaperçue, et pourrait bien jouer en sa faveur au sein de l’UFC, où l’apparence physique peut être un véritable atout marketing, comme l’ont prouvé des combattants comme Sean O’Malley.